BENJAMIN LOYAUTÉ
L’EXPÉRIENCE DE L’ORDINAIRE

2018

PALAIS DE LA PORTE DORÉE, PARIS

BENJAMIN LOYAUTÉ

Biographie

Benjamin Loyauté (né en 1979 en Normandie, France) vit et travaille entre Bruxelles et Beyrouth. Il se définit comme un « fabricant d’histoires » et développe une pratique qui mêle films, sculptures, interventions publiques et installations immersives. Il puise ses inspirations dans la littérature, l’archéologie, l’histoire des techniques, la géographie et la géopolitique. Depuis plusieurs années, il développe une œuvre qui évolue comme un livre composé en chapitres. Un travail évolutif axée sur le poétique, le merveilleux et l’ordinaire.
L’œuvre de Benjamin Loyauté reconsidère l’héritage matériel et immatériel des communautés. Ses recherches et son travail explorent la force de langage et la magie des objets. En 2016, il présente à Londres son installation Heterotopia et y dévoile son film The Astounding Eyes of Syria – le bruit des bonbons. Depuis 2014, des expositions et installations personnelles lui ont été consacrées: MAMC de Saint Etienne; au MUDAM, Casino Forum d’Art Contemporain de Luxembourg; au Palazzo Del Stellite de Milan, au MAD et au KANAL-Centre Pompidou de Bruxelles, au Power Station of Art de Shanghaï et à la Somerset House de Londres / Pavillon Français.

www.benjaminloyaute.co.uk

En savoir plus

Invité par Rubis Mécénat, Benjamin Loyauté présente pour sa première exposition personnelle en France le nouveau chapitre de son œuvre évolutive au Palais de la Porte Dorée, Paris, inaugurée le soir de Nuit Blanche 2018.
Le projet, qui a débuté il y a 4 ans, aborde l’importance de l’héritage immatériel dans nos sociétés. Intitulée L’expérience de l’ordinaire, l’exposition invite les visiteurs à s’interroger sur le paradoxe et la radicalité que révèlent le rapport aux choses simples qui nous entourent et nous échappent. Benjamin Loyauté sonde ici les actions et les narrations que celles-ci procurent à notre existence et qui peuvent avoir une valeur inestimable.
L’ordinaire est la matérialisation d’un invisible plus collectif qu’il n’y parait. L’artiste remet ainsi en cause notre perception de cet ordinaire dans une alchimie du réel et de l’action, du profane et du sacré, de l’utile et du futile pour atteindre non seulement nos individualités mais aussi le collectif qu’il touche et rassemble.

EXPOSITION DU 06 AU 28 OCTOBRE 2018
Ouvert du mardi au vendredi
10h – 17h30
Le samedi et le dimanche
10h – 19h
Entrée libre et gratuite

Palais de la Porte Dorée
293, avenue Daumesnil
75012 Paris