JOËL ANDRIANOMEARISOA

2021
BRISE DU ROUGE SOLEIL
AVEC LE CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX
TOURS ET REMPARTS D’AIGUES-MORTES, France

JOËL ANDRIANOMEARISOA

Né en 1977 à Antananarivo, Madagascar, Joël Andrianomearisoa vit et travaille entre Paris et Antananarivo. Diplômé de l’École Spéciale d’Architecture de Paris, ses oeuvres sollicitent de nombreux supports : performance, dessin, couture, design, vidéo, photographie, architecture. Andrianomearisoa a notamment exposé à l’Institut français de Madagascar, à la Biennale de Dakar (Sénégal), au Maxxi à Rome (Italie), à l’Hamburger Bahnhof à Berlin (Allemagne), à la Smithsonian à Washington (Etats-Unis), ou encore au Centre Pompidou à Paris. Il est représenté par les galeries Sabrina Amrani (Madrid), Primo Marella (Milan) et Rx (Paris).

BRISE DU ROUGE SOLEIL

Dans le cadre de son engagement pour la création contemporaine à Madagascar, Rubis Mécénat poursuit son soutien à l’artiste Joël Andrianomearisoa, après l’avoir accompagné dans l’aventure du premier Pavillon de Madagascar à la Biennale de Venise en 2019.
Le fonds de dotation, en collaboration avec le Centre des monuments nationaux, donne carte blanche à Joël Andrianomearisoa pour investir les Tours et Remparts d’Aigues-Mortes, dans le cadre de la Saison Africa2020. Le soutien de Rubis Mécénat se matérialise par une aide à la production, la production d’un court-métrage expérimental, ainsi que l’exposition d’ « objets sentimentaux » et la publication d’une monographie.
Dans l’exposition « Brise du rouge soleil ». l’artiste proposera un ensemble de réalisations, le long des remparts et de tour en tour, qui évoqueront son univers et l’histoire du monument : œuvres textiles, sculptures, structures métalliques sur le chemin de ronde … Fruit d’un travail de recherches et de plusieurs voyages d’études, l’artiste s’est inspiré de la mémoire de l’ancienne cité portuaire ouverte sur la Méditerranée, la lagune et les salins, des matières venues de Camargue et d’ailleurs, ainsi que des écrits du poète malgache Maurice Ramarozaka.
L’exposition dévoilera également un triptyque inédit réalisé par l’artiste au sein du laboratoire Ndao Hanavao, programme socio-culturel autour du design social initié par Rubis Mécénat à Madagascar en 2018, et le film expérimental « La Nuit Dernière », réalisé par Alexander Murphy, co-écrit avec Joël Andrianomearisoa et produit par Rubis Mécénat.

Informations pratiques :
« Brise du rouge soleil »
Carte blanche à Joël Andrianomearisoa
Jusqu’en¬ septembre 2021 aux Tours et Remparts d’Aigues-Mortes
En collaboration avec le Centre des monuments nationaux